L’ancrage afin de revenir sur terre.

Etre ancré ça signifie avoir les pieds sur terre. Porter sa conscience sur nos pieds pour être totalement présent ici et maintenant. 
C’est habiter son corps physique et ne plus vivre uniquement dans le tourbillon mental et émotionnel, mais bien dans notre incarnation physique.
C’est créer, manifester, réaliser, vivre en étant complètement intègre avec nous-mêmes, sans décalage entre le Je pense/Je sens et Je fais/Je dis.
C’est ÊTRE tout simplement. Sans calculs, sans pensées, sans conditionnements ni croyances limitantes. Sans se soucier de l’approbation de l’autre à ce que l’on est ou fait. C’est se redonner le droit d’être qui nous sommes.
C’est sentir la stabilité et la sécurité au fond de nous, sans plus la chercher à l’extérieur.
C’est avoir confiance en soi, en ce que l’on sent être juste et ne plus être la marionnette de nos pensées et émotions.
C’est habiter son corps ! Surtout pour les empathes et les hypersensibles, qui ont développé cette hyperconscience des autres, souvent pour anticiper une éventuelle souffrance.
Une fois ancré, je n’ai plus besoin de me protéger des autres de peur qu’on abuse de moi. En étant stable et fort, je décide de ce que je garde ou non.
Je n’hésite plus à vivre l’expérience.
S’ancrer c’est se redonner la PRIORITÉ. Malgré Tout et tous. Malgré notre passé.
C’est être de nouveau engagé vis a vis de soi-même.

IMG_2549

 

Comment le réaliser ?

En se reliant à la Terre, on retrouve notre connexion avec celle-ci, qui nous alimente en permanence de son énergie magnétique.
Comme un chêne stable et fort, afin de pouvoir grandir vers le ciel, et évoluer, nous avons besoin de fondations, de racines stables et fortes.
Toutes les personnes qui effectuent un travail spirituel savent l’importance de ce contact entre le corps physique et la Terre.
L’être humain étant un ensemble indissociable MENTAL-EMOTIONNEL-PHYSIQUE, on ne peut occulter une de ces 3 dimensions pour notre équilibre de santé.
En plaçant simplement notre conscience sur nos pieds, sur nos racines, nous créons une connexion avec la Terre.
Puisque la où se place notre conscience ou attention, notre énergie va.
Je vous propose un exercice très simple, à la fin de cet article.

Un mauvais ancrage est un problème que je retrouve chez la majorité des gens. On a tous plus ou moins vécu des traumas ou des chocs émotionnels qui ont fait trembler nos fondations et notre sécurité intérieure.
Et c’est notre travail de nous reconnecter à nous-mêmes et à la Terre, afin de retrouver cette autonomie et complétude.

Symptômes d’une personne peu ancrée

  • Manque de confiance en soi, instabilité, insécurité et dépendance affective et matérielle, sensation d’être abusé
  • Stress, Dépression, perte de vitalité et de joie, énergie faible, pas d’enthousiasme, manque de courage, procrastination, incapacité à se concentrer, difficulté à dire non ou à mettre des limites aux autres
  • Troubles du sommeil, maux de tête, système immunitaire faible, maux de ventre et ballonnements, mauvaise circulation, mauvaise élimination des toxines, troubles organes sexuels.

IMG_2542

Exercice

Outre cet exercice que je vous propose ici ainsi que dans les ateliers pratiques que j’organise (La conscience en mouvement)  pour développer l’ancrage et la circulation énergétique dans le corps à travers le mouvement, toute activité physique surtout en contact avec la Terre et dans la NATURE (sport, marche, danse, YOGA…etc.), ainsi que toute activité artistique ou créative (peinture, céramique, poterie, cuisine, jardinage, musique, écriture…) où l’on alchimise une intuition, un sentiment en quelque chose de concret, permettent un ANCRAGE.

Puisque on crée une énergie d’un mouvement concret de notre corps sous une impulsion mentale et émotionnelle.

1- Assis sur une chaise (le dos bien droit et les pieds bien plantés dans la terre) ou debout (les pieds ouverts de l’écart des hanches, bien stables dans la terre), je porte mon attention sur ma verticalité. Je visualise la verticalité de ma colonne vertébrale, en rentrant légèrement mon menton et en amenant mes épaules vers le bas. Le bord interne de mes omoplates est attiré l’un par l’autre.

2- Dans cette posture consciente, je commence par prendre 3 respirations abdominales.

3- Je porte mon attention sur mes pieds en essayant de repartir de manière uniforme mon appui dessus. Je visualise des racines qui descendent de mes pieds jusqu’au centre de la Terre. Je prends une inspiration en visualisant l’énergie de la Terre remonter comme de la lave rouge jusqu’à mon chakra racine (situé au centre du périné), à l’expiration, l’énergie redescend jusqu’au centre de la terre.

4- Je réalise plusieurs respirations jusqu’a sentir que mes pieds sont comme ancrés de manière solide dans la terre, quand je sens chaleur et picotement.

IMG_2566

Si vous avez du mal à sentir vos pieds qui chauffent et qui deviennent tres lourds dans la Terre, cela veut dire qu’il ya un blocage au niveau de la circulation de l’énergie dans le bas du corps. Il est alors nécessaire de faire une séance avec un thérapeute pour lever les barrières.

Dana Nammour

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram did not return a 200.